Suspens … jusqu’au bout ! Suite à l’édition 2019 tronquée par la pluie, qui aurait imaginé la 24ème Journée de Prestige élaborée dans un format réduit avec seulement les coureurs invités?

Au début de la saison 2020, les membres de Lévis en Piste préparent sereinement l’événement. Et, soudain, en mars dernier, la crise sanitaire mondiale stoppe tout. Confinement, élections repoussées des édiles des communes, interdiction des rassemblements et entre autres des compétitions cyclistes jusqu’au 31 juillet. Le doute s’installe … . Fin mai, réunion de Lévis en Piste, fin juin rencontre avec le nouveau maire de LURCY-LEVIS pour un accord d’organisation, nouvelle réunion de Lévis en Piste le 11 juillet … . Malgré les réticences des uns, les craintes des autres, les incertitudes diverses et les contraintes sanitaires du moment, la décision est prise : la Réunion de Prestige aura lieu !! Lévis en Piste s’engage à mettre en place un protocole sanitaire en lien avec les directives préfectorales et les préconisations de la Fédération Française de Cyclisme. Certes, les Ecoles de Cyclisme et le repas champêtre avec les spectateurs nous ont manqué mais l’ambiance est tout de même au beau fixe lorsque les premiers coureurs invités arrivent au vélodrome.

Alors, que retenir de cette édition si particulière?

Un club avec ses bénévoles remobilisés et les arbitres du jour satisfaits d’avoir assuré l’organisation dans un contexte inédit.

Un public moins nombreux qu’habituellement, constat logique compte-tenu des circonstances : les Ecoles de Cyclisme au repos, le déjeuner champêtre occulté, la crainte de certaines personnes de sortir en public et … la chaleur du jour … accablante ! De fait, les spectateurs ont respecté au mieux le protocole sanitaire et les règles de distanciation physique.

Un panel hétéroclite de coureurs mêlant Sprinters de l’Equipe de France, Professionnels de la route, Amateurs, Masters et jeunes Féminines … le cyclisme dans sa diversité de pratiquants(es) ou autrement dit des concurrents(es) ayant obtenu des titres de Champion du Monde, des Champions de France en titre ainsi que des Champions régionaux.

La joie de tous les coureurs de se retrouver en compétition, qui plus est, sans objectifs de résultats lors de cette réunion de gala.

Un programme éclectique d’épreuves associant dames et hommes pour certaines d’entre elles : une vitesse à l’italienne avec 8 coureurs par équipe, une américaine, un longest lap et un défi «poursuite challenge» opposant les 5 féminines présentes qui se relaient tous les demi-tours en formule vitesse par équipe face à 3 sprinters de l’Equipe de France, partis avec un handicap à combler sur les féminines, qui se relaient en formule … poursuite par équipe sur 1kilomètre.

Et des courses attrayantes, lisibles, toniques où les jeunes coureurs n’ont fait aucun complexe face aux athlètes expérimentés.

Au final, cette 24ème Journée de Prestige s’est déroulée sans encombre à la grande satisfaction des différents(es) élus(es) de la municipalité lurcyquoise et des partenaires de Lévis en Piste présents tout au long de l’après-midi.

Un grand merci aux 17 coureurs qui ont su créer, … à distance raisonnable,  une belle osmose avec le public.

Les 5 féminines : Lisa BERJEMIN et Anaïs MORO, les 2 juniors de l’AC Bas-Berry, Bénédicte OLLIER, l’étincelante Championne de France sarthoise, Elodie SIGNORET, la locale de l’étape et Léa LEMOINE, très agréable et dynamique dans ses prestations.

Les 12 hommes : Jean-Michel RICHEFORT, le vice-président de la Fédération Française de Cyclisme … toujours dans l’allure. Régis BERJEMIN, le master berrichon, invité de dernière minute. Axel RICHIERO et Yan GAZETTA, les deux coureurs de la banlieue grenobloise, auteurs d’une belle démonstration. Romain MORO, le bordelais très à l’aise. Stevan KERVADEC, le globe-trotter, malchanceux du jour. Joseph BERLIN-SEMON, l’élégant Champion de France de Demi-fond et entraîneur des coureurs de l’équipe «Groupama FDJ Continental». Alan RIOU, le très prometteur professionnel breton du «Team Arkéa-Samsic». Tom DERACHE et Florian GRENGBO, les jeunes pousses de l’Equipe de France de Sprint. Quentin CALEYRON, le stéphanois qui s’intègre parfaitement dans cette Equipe de France. Et enfin, François PERVIS, l’inégalable, recordman du Monde du Kilomètre départ arrêté et septuple Champion du Monde, à la hauteur de sa réputation et toujours motivé pour de nouveaux exploits.

Et maintenant, en piste pour de nouvelles aventures et peut-être … une 25ème édition!

Gérard BESSON

Gestionnaire de l’événement